En piste vers les podiums !

Le projet

En piste vers les podiums avec les Chartrousins pour Pékin 2022 mais aussi pour 2026 et 2030 ! Un vivier de jeunesse pour assurer la relève. Ce n’est pas qu’un rêve. En 2019 , Jules Lapierre porte la France Chartrousine sur la première marche aux championnats du monde U23 sur le 15km libre à Lahti. En 2018, Jules accède à la deuxième marche. Double médaillé aux championnats du monde Junior et 15ème En poursuite aux JO de Pyongchang. Meilleure performance française à cet âge !

En mars 2019 en Biathlon, Marine Challamel et Félix Cottet-Puinel ont décroché, à Krasnoïarsk, en Russie la médaille de bronze sur le relais mixte simple.

Le sport, une passion !

Retrouvez la famille des Chartrousins
SNC
Ski Nordique Chartreuse

Jules Lapierre

Age: 23
Depuis combien de temps es-tu au club ? Je suis au club depuis environ 10 ans. C’est Etienne qui me motive un peu à venir aux entraînements au début. Puis j’ai pris goût à venir m’amuser les mercredis et les samedis et j’ai fini par aller sur les compétitions. C’était des bons moments, on a bien rigolé avec toutes la bande des gars de mon âge (Jean Loup, James, Baptiste, Valentin, Adrien) Quelle est ta course favorite ? J’aime beaucoup les skiathlons et les courses en mass start. Que ce soit 15, 30 ou 50km ce sont des distances sur lesquelles j’arrive à bien m’exprimer. Même si je n’ai pas encore trop l’habitude des 50km... As-tu un champion ou championne préferé(e) ? Pas particulièrement, j’admire des gars comme Bolshunov ou Klaebo. Ils ont mon âge et gagnent déjà des coupes du monde. Peux-tu nous raconter une ou des histoire(s) drôle(s) au club ? J’avais 13ans, c’était une de mes premières années au club. À cette époque il y avait des boarder-cross pour la catégorie minime. Nous sommes montés en faire un à Autrans. Étienne nous a amené en Opel Zafira de location et nous avons écouté “gare au Gorille” de George Brassens en boucle tout le long du trajet. Un régal ! Pour payer moins cher ou par manque de prévoyance ou encore parce qu’il ne restait plus que ça, la voiture n’avait pas de pneu neige. Jusque là pas de soucis puisque la neige n’était pas encore arrivée. Le timing était serré, la course était le soir et ensuite direction le désert d’Entremont pour rejoindre le reste du club qui était en stage. Nous sommes tous bien placés et donc sélectionnés pour les « France » de Boarder cross. Retour dans la Zafira, Brassens à fond dans les oreilles et pied au planché direction le Désert ! Quelques flocons voltigent sur la route mais rien de très inquiétant. Le trajet se déroule comme prévu, on attaque la montée du Désert. Il neige de plus en plus fort... Tout le monde a hâte de trouver un bon lit et un peu de repos. La voiture patine un peu mais on monte. On a fait la moitié. Il est plus de 23h et la route n’est pas déneigée. Ça commence à être chaud. On n’avance plus, coincés... On est trois sur le capot, on gagne quelques mètres. Au bout d’un moment plus rien à faire. Il reste trois kilomètres à pied. On laisse en plan nos affaires et direction le logement à pied. Finalement c’est Yann Daniel qui vient nous chercher et qui nous remonte. Une belle aventure pour un minime ! Que pourrais-tu dire à un jeune qui hésite à faire de la compétition ? C’est en essayant différents chemins que l’on trouve sa voie. Si il essaie de faire de la compétition et que cela ne lui convient pas il pourra toujours arrêter, rien n’est définitif. L’essentiel est d’être heureux dans ce que l’on fait. Je peux lui dire que je n’avais pas très envie de faire de la compétition à mes débuts et que finalement j’ai aimé ça. Rien ne vaut sa propre expérience ! Ton ou tes objectifs 2019 (sports, études, voyage...) ? Sportivement ce serait de décrocher une belle place sur une course au championnat du monde à Seefeld et sur les coupes du monde restantes. Pour les études, je vais me contenter d’apprendre en lisant des livres de mon choix. Et au printemps je partirai peut être mais je ne sais pas encore où. Dans un pays d’Europe c’est sûr. Le mot de la fin, à toi la parole est libre : Je souhaite plein de réussite à tout le club ! Et je vous remercie pour votre soutien

Arthur Douillet

Age: 18 ans
Depuis combien de temps es-tu au club ? J'ai commencé la compétition au club en 2010. Quelle est ta course favorite ? Mon format favori est le sprint mais les relais comme aux France clubs ou les courses populaires sont toujours sympa à courir. As-tu un champion ou championne préféré(e) ? J'ai commencé à suivre le ski assez tard et je ne connaissais donc pas de champion, mais je me suis toujours inspiré des plus grands du club et aujourd'hui c'est toujours super quand on se retrouve pour s'entrainer ensemble en Chartreuse. Peux-tu nous raconter une ou des histoire(s) drôle(s) au club ? On rigole bien à chaque séance mais les batailles en pleine nuit pendant les stages sont toujours très amusantes. Que pourrais-tu dire à des jeunes qui hésitent à faire de la compétition ? D'essayer ! De ne pas se mettre trop la pression et d'être patient. Faire de la compétition c'est un investissement rentable, beaucoup de plaisir, de rencontres et de bonnes expériences. Ton ou tes objectifs 2019 (sports, études, voyage…) ? Progresser en ski pour atteindre les meilleures places du circuit national de ski de fond, terminer le lycée et passer le Bac.

Lou Reynaud

Age : 19 ans
Depuis combien de temps es-tu au club ? Cela fait depuis 2009 que j’ai commencé la compétition avec le club. Quelle est ta course favorite ? Je ne crois pas avoir vraiment de course favorite, je me fais plaisir dans les deux styles et presque toutes les distances. Mais j’adore faire le relais au championnat de France des clubs, car on se retrouve tous ensemble pour défendre notre belle région et en plus il y a une super ambiance au bord de la piste alors c’est que du bonheur ! As-tu un champion ou championne préféré(e) ? Je ne suis pas fan d’un skieur ou d’une skieuse en particulier, mais j’aime beaucoup Jessica Diggins pour sa bonne humeur permanente, elle vit son sport à fond, avec beaucoup de plaisir et de joie. Peux-tu nous raconter une ou des histoire(s) drôle(s) au club ? Je n’ai pas d’histoire précise à raconter mais je crois que les séances de hors-piste au col de porte, ont été des grands moments de rire, avec Hanna nous passions plus de temps les fesses dans la neige que debout sur les skis… Que pourrais-tu dire à un jeune qui hésite à faire de la compétition ? Je lui dirais que la compétition c’est avant tout le plaisir de se dépasser, et que ce n’est pas forcément la performance. Que grâce à la compétition on vit des moments incroyables qui ne sont pas donnés à tout le monde. La rigueur, du sport de haut niveau nous apporte au quotidien et ça vaut le coup de tenter l’expérience ! Ton ou tes objectifs 2019 (sports, études, voyage…) ? Faire des podiums en course nationale et participer à des courses internationales et enfin avoir mon Bac.

Baptiste Roux

Age : 22 ans
Depuis combien de temps es-tu au club ? Une bonne dizaine d’années ! Après avoir essayé beaucoup de sports différents, j’ai découvert le ski de fond en 5ème et j’ai tout de suite accroché. Quelle est ta course favorite ? Le sprint est la course référence en biathlon, mais ma préférée reste la Mass start, c’est la course la plus directe, il y a plus de stratégie, de confrontation, c’est plus excitant ! As-tu un champion ou championne préferé(e) ? Pas vraiment d’idole ou de modèle aujourd’hui, beaucoup de sportifs peuvent être inspirants ! Mais quand j’ai commencé à suivre le ski à la télé c’était la grande période de Petter Northug, il était impressionnant et faisait le spectacle, il a beaucoup apporté au ski de fond moderne. En biathlon il y avait aussi la rivalité entre Ole Einar Bjorndalen et Raphaël Poirée ! Peux-tu nous raconter une ou des histoire(s) drôle(s) au club ? On était un bon groupe du même âge, des histoires en stage ou à l’entrainement il y en a eu ! J’ai une image qui me revient, de James pendant un stage à Tignes... Il avait oublié sa gourde à l’appart un matin, il s’est dépêché d’y remonter avant que la navette passe, évidement sans succès... Quand on pas de tête on a des jambes, jamais vu un mec traverser un champ aussi vite pour rattraper un bus ! Mais je ne sais pas si je dois toutes les raconter… Ca ne plairait pas forcément à certains ! ☺ Que pourrais-tu dire à jeune qui hésite à faire de la compétition ? Qu’il fasse ce qu’il a envie, le plaisir c’est le plus important ! Il faut simplement être prêt à se donner à fond et à certains sacrifices, mais ça en vaut la peine. C’est une sacrée expérience, et ça tisse des relations fortes ! Ton ou tes objectifs 2019 (sports, études, voyage…) ? Continuer à progresser pour rapidement monter sur le circuit IBU Cup et intégrer les groupes France. A côté de ça, je passe un Master en Ecole de commerce.

Marine Chalamel

Age : 20 ans
Depuis combien de temps es-tu au club ? J'ai commencé le ski de fond en 5ème donc ca fait maintenant 9 ans que je suis au Snc. Quelle est ta course favorite ? J'aime bien les sprints et masstart (ça fait deux..) As-tu un champion ou championne préferé(e) ? Pas vraiment, mais beaucoup d’athlète mon inspiré forcément. Peux-tu nous raconter une ou des histoire(s) drôle(s) au club ? Hum dans mes souvenirs James est un peu bordélique… Que pourrais-tu dire à jeune qui hésite à faire de la compétition ? De croire en ces rêves et de se donner les moyens de les atteindre, et puis il faut savoir que plus tu feras du ski à haut niveau plus tu passeras du temps sur les planches dans notre belle chartreuse. Et ça c’est cool. Ton ou tes objectifs 2019 (sports, études, voyage…) ? Mon gros objectif était de me sélectionner au championnat du monde Junior et de courir sur le circuit international. Contrat plus ou moins réussi ! Et puis bien sûr le plus important prendre du plaisir dans ce que je fais, c’est le plus important. Niveau étude validé mon année à la fac ! Le mot de la fin, à toi la parole est libre : On se voit au France Club !

Victor Lovera

Age : 18 ans Depuis combien de temps es-tu au club ? Je suis inscrit au club depuis 2006. Quelle est ta course favorite ? Je n'ai pas vraiment de course favorite mais si je devais en choisir une ça serait une course individuelle skating ! As-tu un champion ou championne préferé(e) ? Petter Northug, la référence. Peux-tu nous raconter une ou des histoire(s) drôle(s) au club ? Il y en a tellement. Des moments de galère qu’on a passé aux excellents stages à Tignes qu’on a partagé. Il y en a eu beaucoup des rires ! Que pourrais-tu dire à un jeune qui hésite à faire de la compétition ? Il ne faut surtout pas hésiter. Il ne faut pas se mettre la pression, le ski de fond c’est que du plaisir. La compétition permet de se faire des amis tout en recherchant ses limites. Ton ou tes objectifs 2019 (sports, études, voyage…) ? J’ai le bac à la fin de l’année et j’aimerais ensuite rentrer dans une licence maths/info. Au niveau sportif, j’espère pouvoir rentrer en équipe de France et participer à des OPA, tout en continuant à m’amuser ! Le mot de la fin, à toi la parole est libre : J’aimerais remercier Etienne pour tout ce qu’il a fait pour le club et pour moi. Pour finir, je suis fier d’être chartrousin !

Hanna Fine

Age : 19 ans
Depuis combien de temps es-tu au club ? Depuis 2009 donc 10 ans. Quelle est ta course favorite ? Les distances classiques As-tu un champion ou championne préferé(e) ? Stina Nilsson Peux-tu nous raconter une ou des histoire(s) drôle(s) au club ? - Une punition rigolote à regarder mais difficile à faire, donner par les coachs quand ils nous surprennent à mal parler en stage : Raconter notre rituel veille de course devant tout le monde avec des mots imposés sans rapport avec le sujet - L’imitation d’Homer Simpson par Lionel - Les petits mots d’Etienne à la fin de ses mails Que pourrais-tu dire à un jeune qui hésite à faire de la compétition ? Je pense que je lui dirai qu’il faut au moins essayer parce que le ski en compétition apporte beaucoup autant sur le plan physique que mental. En faisant de la compétition, on devient plus autonome, des amitiés se créent à l’entrainement. On apprend aussi à mieux se connaitre. Ton ou tes objectifs 2019 (sports, études, voyage…) ? Au niveau du sport, j’aimerais être la plus performante possible sur les coupes de France, les championnats de France et me faire plaisir sur les skis. Sur le plan scolaire, je vais passer le bac à la fin de l’année ce qui constitue mon objectif scolaire principal ainsi que trouver une poursuite d’études qui me plairait tout en me permettant de continuer pratiquer le ski. Le mot de la fin, à toi la parole est libre : J’encourage tous les jeunes de la vallée à monter skier en Chartreuse et à adhérer au SNC. Vous verrez les Sappeyards sont sympas !!!

Fermer le menu